Le Miel de La Lauragaise

Par amour et par respect de la nature

Mes liens ne sont pas ceux que vous pouvez attendre d'un apiculteur traditionnel, je le revendique.

Je milite pour un modèle de développement mondial plus respectueux de l'environnement et avec moins de logique financière, voeux pieux !

Inutile de tomber dans la naïveté de belles paroles, ou d'aller vers de combats perdus, chacun doit agir pour lui et son entourage proche et peut être que ce mouvement va se développer.

Le constat



La main mise sur l'économie mondiale par des grands groupes financiers.
AOP les fromages à la chaine.
Une classe politique corrompue du niveau local au niveau mondial.
Trop d'exemples à donner !😡
Pour les pays émergents un pillage de l'économie organisée par des désordres, des famines, l'ultra violence, l'esclavagisme (social), des guerres.
Pour nos pays un pillage de l'économie par la précarité, le chômage, les zones de non droits, l'urbanisme et la main mise de plus en plus forte sur l'agriculture par des groupes financiers.

LES LOBIES AGRO ALIMENTAIRES VEULENT DU MINERAIS POUR EN FIXER PRIX D'ACHAT ET PRIX DE VENTE

Les alertes



La nourriture


Les banques qui ont provoquées la crise financière de 2007 aux états unis se sont reconverties dans l'économie verte, aujourd'hui plusieurs projets sont en cours chez MONSANTO / BAYER et SYNGENTA pour faire main basse sur "les abeilles" car la pollinisation est chiffrée au niveau mondial à 200 Milliards de dollars annuel. Qui va contrôler les abeilles va probablement contrôler le monde de par leur apport essentiel en pollinisation. Dans la logique du passage sous licence du monde végétal, le passage des abeilles sous licence est à craindre.

Une MORTALITE EXTRAORDINAIRE qui toucherait toutes les abeilles du monde sauf celles issues des laboratoires serait elle un hasard ?

Je ne trouve plus cette excellent reportage passée sur Arte. Faire payer le vivant

Par contre … Un reportage un peu analogue …
Fabriquer le vivant

Le pire est à venir probablement …

L'énergie


Nous venons de connaitre une période d'énergie "peu chère" et il est à craindre une flambée exponentielle des prix. Il va falloir adapter son mode de vie sur la préservation des ressources et surtout cela va devenir incontournable pour des raisons de budget. Les salaires tendent vers le bas, les impôts et prix tendent vers le haut, comment trouver sa place dans ce système sans jouer la victime expiatoire ?

Le logement


Le droit au sol n'est plus une évidence, les nomades de Mongolie vont disparaitre car leur gouvernement va privatiser l'ensemble des terres qui seront une manne offerte aux investisseurs internationaux pour un appel au pillage ! Sans aller jusque là en France c'est la même chose des intérêts financiers qui fait main basse sur le foncier ce qui provoque une précarité de plus en plus forte du droit au logement. En agriculture, vu le trésor que représentent les terres agricoles ce ne sont plus les agriculteurs qui sont en mesure d'en acquérir (vu que je peux avoir des poursuites judiciaires si je mets en cause ici des mairies et des SAFER je vous propose d'évoquer en privé ces sujets).

Le bilan



Une nourriture de plus en plus chère et de plus en plus mauvaise pour les plus pauvres, une énergie bientôt inaccessible (marcher et se geler), l'éventualité de finir dans la rue pour dormir, une ultra violence de tous les jours.
C'est un scénario digne des films catastrophes qui arrive. Mais il y a encore beaucoup d'espoir.

L'espoir



Le travail c'est fini, vive le travail ! Il est temps de fuir l'ubérisation de l'économie pour passer à des solutions alternatives d'échanges.
Une nourriture plus saine, fini les produits BIO de bobos (cf étude sur le saumon BIO aux limites de la toxicité), toilettes sèches, animal de trait, épurations naturelles, plus de chimie, retour aux variétés animales et végétales ancestrales etc etc … Mais ce ne sera plus du productivisme de masse !
Un habitat économe en énergie, l'exemple des maisons passives.
Pour le droit aux terres par contre, il faudra peut être en passer la révolution, mais les mouvements politiques actuels sont l'étape ultime avant ces solutions limites.
Une technologie au service des hommes mais plus destinée à asservir les hommes (là aussi par crainte de poursuites je ne peux pas écrire mes pensées …)

ON NE PEUT PAS MAITRISER CE QU'ON GAGNE, PAR CONTRE ON PEUT MAITRISER CE QU'ON NE VA PAS DÉPENSER.
Telle est ma devise !
Le Miel de La Lauragaise

Croquis_lalauragaise
Ma maison passive (étiquette de mes pots de miel). Ce site est dédié au pontage que j'ai fait entre l'apiculture et cette construction perenne.